Comment bien choisir les mots clefs de votre CV

jobline-blog (13)
0

Un recruteur cherche des compétences fonctionnelles et techniques, vos mots clefs doivent en être les messagers. Un travail de réflexion sur votre projet professionnel et de connaissance des besoins du marché fait ressortir ceux qui rendent parlant votre CV.

« Si le message est pertinent, avec de bons mots clefs, j’ouvre le CV tout de suite. » En une recherche dans sa boîte mail, Hugues Truttmann, consultant en recrutement, peut trouver les profils qu’il recherche grâce à la présence de mots clefs dès l’objet du mail – CV + fonction visée – puis dans le message qui accompagne une candidature. Les principaux mots clés de votre CV doivent donc être repérables avant l’ouverture du document.

La façon la plus courante de postuler est l’envoi par mail de sa candidature mais les conseils suivants valent aussi pour le CV en ligne et les profils des réseaux sociaux professionnels.

Soignez la présentation de votre projet

« Je veux occuper un poste de directeur commercial en agro-alimentaire en région PACA ». L’addition type de poste + domaine/marché + zone géographique est la base d’une présentation qui contient les bons mots clefs. « Il s’agit de définir votre poste idéal de façon synthétique, c’est l’objectif que vous visez et il doit apparaître clairement au recruteur », poursuit-il

Un travail sur soi et son objectif professionnel

« Un CV efficace, porteur d’énergie, a été réfléchi longuement au départ ; il n’y a pas de bon CV sans une bonne connaissance de ses compétences et de son expertise. Plus il y a de réflexion, plus le CV sera précis car il contiendra des mots clefs pertinents », insiste notre interlocuteur. Quand ce travail sur votre projet professionnel est bien fait en amont de la rédaction, les mots clefs qui racontent vos compétences ressortent tout seuls.

Les mots clefs doivent parler de vos compétences fonctionnelles et techniques

Vos compétences fonctionnelles (consultant SAP FI/CO ou ingénieur commercial marché du jouet) et techniques (commercial as de la prospection) doivent ressortir dans vos mots clefs. « Avec les compétences fonctionnelles, on raisonne domaine métier, marché, type d’entreprise ou de clientèle », précise Hugues Truttmann. Pensez aussi à la zone géographique si elle est un critère déterminant pour vous, et au diplôme quand il est requis comme dans la fonction comptable. Votre CV n’est pas un catalogue, trois compétences par type de compétence suffisent. Ainsi, il prouve en première lecture que vous avez les capacités à faire ce que vous visez, au vu de votre formation et de votre expérience.

Pas plus de trois niveaux de précision

Puis on affine car ce qui fait le caractère d’une candidature ne doit pas être dilué dans des généralités. Vous êtes un informaticien, Java est votre langage ? Précisez Java Spring par exemple. Vous êtes comptable ? Aidez le recruteur – et vous avec – en précisant votre champ d’action (clients, fournisseurs, général…) ainsi que le progiciel de gestion que vous maîtrisez (Sage, Cegid, SAP…). « Pas plus de trois niveaux de précision, au-delà, on devient fouillis, on peut induire en erreur le recruteur », prévient-il.

Connaître les besoins du marché

« Plein de CV montrent une lacune par rapport à la connaissance du marché », constate Hugues Truttmann. Il faut donc aussi s’intéresser aux besoins du marché pour savoir quelles compétences sont recherchées et choisir les mots clefs qui les mettent en avant.

Laisser un commentaire